Nos projets

Les lignes de projets

Nous avons toujours réagi, depuis le début, à des situations concrètes et urgentes. Des enfants handicapés ou en situation de détresse sociale étaient accueillis dans l’un ou l’autre de nos centres en fonction des disponibilités. Nous souhaitons maintenant offrir à tous ces jeunes un encadrement mieux adapté à leur besoins, d’où l’idée d’installer les filles à Kollegal et les garçons à Jageri. Le but d’une telle opération étant de réduire de moitié les coûts de transport des enfants et du personnel entre Kollegal et Jageri. L’argent ainsi économisé nous permettra d’engager du personnel supplémentaire à Jageri où la pénurie de personnes dédiées à la prise en charge des garçons se fait de plus en plus sentir.

Projets en cours

Centre d’adoption à Kollegal
Le renouvellement de notre licence de centre d’adoption a déjà fait l’objet d’une demande. Nous sommes actuellement dans l’attente des certificats délivrés par l’administration de l’état et nécessaires pour l’officialisation de cette structure.

Pensionnat pour garçons à Jageri
Le Foyer Olivia Home à Jageri, centre pour enfants avec handicaps légers, est en train d’être transformé en pensionnat pour des garçons âgés de quatre à seize ans, soit durant leur âge scolaire. Notre intention est d’y créer une école maternelle et d’offrir à ces jeunes garçons de quatre et cinq ans un lieu d’accueil dans notre propre structure. Et pour ce faire, nous allons mettre à leur disposition notre ancienne «école maternelle». Par la suite, ces garçons entreront à l’école publique du village, celle avec laquelle nous collaborons.
Notre volonté, à Jageri, est de développer ce beau lieu de vie en un centre éducatif pour garçons des tribus, enfants de parents en crise ou séparés, afin d’aider des familles en situation de précarité générée par la maladie de l’un ou l’autre des parents. Lesquels parents préfèrent souvent, dans ce genre de situation, voir leurs enfants travailler plutôt qu’étudier. Il arrive fréquemment que ces jeunes garçons soient refoulés par leur famille et largués dans la nature. Le risque est grand qu’ils perdent tout contact avec leurs proches et tombent entre les mains de gens prêts à les exploiter. Nous devons les protéger.
Nous avons à Jageri, une école publique financée conjointement par JJT et le département de l’instruction publique de l’Etat, ce depuis le mois de juin 2016 avec des enfants  actuellement accueillis dans des classes allant de la 1ère à la 8ème. Notre but est d’intégrer des classes de 9ème et de 10ème à leur cursus scolaire.
Un important travail de prospection et d’information dans les villages isolés est en cours. Nous sommes heureux de constater que ce projet est non seulement accepté, mais vivement encouragé par les autorités de l’instruction publique de l’Etat.

Projet commun aux deux centres
Un projet de mise à niveau de l’infrastructure informatique doit être mis en place. Outre la nécessité de mettre à la disposition de chacun (les autorités locales, les associations qui nous soutiennent et nos donateurs), une situation budgétaire et comptable transparentes, l’apprentissage de l’utilisation de médias et d’outils informatiques peut s’avérer très constructive pour nos jeunes enfants. Des perspectives d’avenir pourraient ainsi leur être offertes.

Kollegal